The Lying Game, T1, Tu es moi, Sara Shepard

the_lying_game_t1_offre_decouverte

Auteur : Sara Shepard

Titre : Tu es moi
Tome : 1
Série : The Lying Game
Éditeur : Fleuve Noir / Territoires
Format : Grand Format 

Pages : 352
Prix : 9,90 EUR  (Prix découverte)
Catégorie : Jeunes adultes – Secrets – Soeurs jumelles – Suspence
Résumé : Deux jumelles que tout sépare.
                 Une disparition mystérieuse. 
                 Un jeu diabolique et dangereux.  
                 Qui pourra en sortir indemne ?

Mon avis : The Lying Game raconte l’histoire de deux adolescentes totalement opposées. Emma, bientôt 18 ans, parcourt depuis sa plus jeune enfance les maisons d’accueuil : sa mère l’a abandonnée. Habituée à vivre dans la misère, la traitrîse et sans bien personnel, elle est tout l’inverse de Sutton, qui bien qu’elle aussi séparée de sa mère à la naissance, grandit dans un cadre paradisiaque : voiture de luxe, parents aimants, fêtes géantes toute l’année, populaire au lycée, le petit ami idéal… Quand le « frère d’accueil » d’Emma lui montre on la voit, elle, en train de se faire étrangler, rien ne va plus : Emma a une jumelle qu’elle doit à tout prix retrouver. Entre messages de manaces, agressions, trahisons, amitié et amour, Emma va-t-elle se perdre dans son rôle ou bien au contraire triompher ? 

On reconnait bien ici le style de Sara Shepard, auteur des Menteuses, qui a inspiré la série TV Pretty Little Liars. Suspense à n’en plus finir, coups bas, à chaque chapitres des indices qui se révèlent utiles ou inutiles, des noms de chapitres ironiques, et surtout, une fin qui laisse sur sa faim.

L’ambiance générale du livre est assez sombre depuis qu’Emma découvre la vérité au sujet de sa jumelle, et le devient de plus en plus a mesure que la dernière page arrive. On a l’impression qu’au moindre faux pas, un piano va nous tomber dessus pour nous écraser. J’ai été prise dans Le Jeu du Mensonge, et impossible de lâcher le livre.

Emma est vraiment la pauvre fille par excellence vu son passé. Cependant, je trouve qu’elle ne s’en sort pas mal par rapport à son changement d’identité soudain. Se retrouver d’un ghetto à un palais, ça n’arrive pas à tout le monde. Sutton quand à elle est la vrai peste du lycée. Elle n’hésite pas à blesser des gens ou faire de mauvaises blagues entre amies comme par exemple : « Je me noie ! » ou que les autres l’étranglent ! Ses amies Char et Mad ainsi que sa soeur Laurel sont elles aussi des pestes. Garrett, est le prototype même du lycéen populaire, capitaine de l’équipe de football de l’équipe, au charme ravageur, et il le sait et n’hésite pas à l’utiliser. Ethan est serviable et gentil, c’est un autre personnage que j’ai apprécié.

En résumé Ce livre était une bonne lecture et je lirai la suite quand j’en aurai l’occasion ; cette série n’est pas en première priorité. =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s