Journal de Los Angeles, tome 1, Violet Fontaine

Auteur : Violet Fontaine

Titre : Journal de Los Angeles

Tome : 1

Série : Journal de Los Angeles

Editeur : Fleurus

couv48577476

Format : Normal

Pages : 313

Prix : 12.90 €

Catégories : Romance – Jeunesse

 

Ma vie a changé le jour où je suis partie vivre à Los Angeles. Hébergée par l’énigmatique Simon, j’ai donc fait ma rentrée en première à Albany High ! Et très vite, les choses se sont corsées ! Je suis tombée tellement amoureuse du plus beau garçon du lycée, j’ai été aveuglée par la jalousie, j’ai failli perdre ma seule amie à LA et ensuite, j’ai dû résoudre le mystère Sarah Drake. Mais, chut… Je ne vous en dis pas plus, tout est dans mon journal !

3124709553_1_3_o2RLlNiG

J’attendais avec impatience de pouvoir lire ce livre, car je pensais me reconnaître dans l’héroïne, Violet, qui part en échange pendant un an aux États-Unis, ce que j’espère pouvoir faire un peu plus tard. Pourtant, j’ai eu une petite déception… pas tant que ça, mais un peu quand même.

Je ne vous fait pas de résumé personnel, tout est dis au dessus. Violet est un personnage que j’ai apprécié, même si je l’ai trouvée quelque fois un peu naïve. Quand aux autres personnages, je l’ai trouvés pas mal.

L’intrigue est prévisible, mais ça n’en reste pas moins agréable à lire. Je suis déçue quand au fait que j’aurais vraiment voulu voir les aspects de la vie en Californie, alors que le roman est concentré sur la vie amoureuse de Violet en grande partie.

En résumé, une petite déception mais qui reste malgré tout une bonne lecture.

Promise, tome 1, Ally Condie

Coup de coeur

couv52152186

Auteur : Ally Condie

Titre : Promise

Tome : 1

Série : Promise

Editeur : Gallimard Jeuness

Format : Normal

Pages : 424

Prix : 15 €

Catégories : Romance – Dystopie – Rébellion

Cassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d’habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu’elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l’enfance, tout semble parfait ! Etrangement, c’est le visage d’un certain Ky qui apparaît sur le fichier numérique consacré à son Promis, avant que l’écran ne s’obscurcisse…
Une erreur, lui dit-on ? Car Ky est issu d’une classe inférieure et n’a pas le droit de se marier. Intriguée, Cassia cherche à mieux connaître ce garçon au passé mystérieux. Ky est un garçon sensible qui lui fait découvrir l’écriture, la création poétique…

 

3124709553_1_3_o2RLlNiG

C’était pour moi la deuxième fois que je lisais Promise. Je ne sais pas pourquoi mais sur Livraddict j’avais mis la note de 14/20. Je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête mais bon ! En l’espace de quelques jours, j’ai été happée dans l’univers qu’Ally Condie a créé.

Dans un monde futur, la Société dirige votre vie. Elle décide tout : vos amours, votre futur, votre mort. Impossible de lui échapper. Cassia se sent bien dans ce monde. Elle a tout pour lui plaire : elle va se marier avec son meilleur amie et a un grand avenir devant elle. Cependant, sur la microcarte qu’elle va consulter, ce n’est pas le visage de Xander, son promis, qui va apparaître… Cassia devra gérer cette situation, au risque de se perdre.

Dès les premières lignes, on est tout de suite mis dans l’ambiance de la Société avec le moment que Cassia attends le plus de sa vie : son Banquet de Couplage. Késaco ? C’est le moment où elle va savoir avec qui elle va faire sa vie. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : Cassia est le vrai mouton de la Société. Elle est ravie de laisser sa vie entre les mains de cette dernière. Elle est carrément naïve. Mais ce n’est pas pour autant qu’on ne l’aime pas, non. Elle nous décrit bien ses émotions, et c’est facile de se glisser dans sa tête. Pourtant, on sent que Cassia doute de la Société à partir du moment où son grand-père décède. Xander, quant à lui, est un peu pareil que Cassia. Tous les deux adorent la Société. Mais dans ce premier tome, mon personnage préféré est avant tout Ky ! Ky est tout simplement génial. Il cache bien son jeu certes, mais il est adorable, un super héros de roman ❤

Du côté de l’intrigue, elle est assez prévisible mais il y a cependant quelques petits rebondissements dont on ne se doute pas. La romance est présente, mais elle grandit au fur et à mesure du roman, elle ne vient pas comme ça d’un coup et c’est ça que j’ai bien aimé : elle se construit petit à petit, avec ses moments de doutes ou sans. Mais même si elle est toute mignonne, elle ne pas donné de frisson ; Cassia et Ky se complètent totalement. Bien sûr, il y a le triangle amoureux mais il n’est pas si présent que ça. J’avais oublié que la poésie tenait un si grand rôle dans l’intrigue, et même si je n’aime pas particulièrement la poésie, elle ne m’a pas gênée.

En résumé, un tome que j’ai adoré, en particulier pour l’univers et les personnages !

5etoiles

Les Insoumis, tome 1, Alexandra Bracken

Coup de coeur

 

 couv1540515

Auteur : Alexandra Bracken

 

Titre : Les Insoumis

 

Tome : 1

 

Série : Les Insoumis

 

Editeur : La Martinière J. Fiction

 

Format : Normal

 

Pages : 506

 

Prix : 14.90 €

 

Catégories : Romance – Dystopie – Pouvoirs paranormaux

 

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent, et parqués dans des camps.

Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s’enfuient. Échapperont-ils à leurs poursuivants ? Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?

 

3124709553_1_3_o2RLlNiG

Les Insoumis est un livre que j’ai acheté l’année dernière en vacances. On ne peut pas dire que se soit la couverture qui m’a attirée, très loin de là, mais je l’ai pris surtout parce que c’était le seul livre YA disponible dans la petite boutique. Je l’avais commencé, et peu de temps après, j’ai abandonné. Je ne sais pas pourquoi. Ce livre est un vrai coup de cœur, à la limite du coup de foudre. Malgré la couverture, peu attirante, je vous conseille de le lire.

Dans un futur, en fait je pense que l’histoire ne se situe même pas à dix ans de maintenant, de nombreux adolescents et jeunes enfants succombent les uns après les autres à une étrange maladie. Les survivants sont craints, car ils possèdent des pouvoirs psychiques. Ils sont alors enfermés dans des camps par le Gouvernement des États-Unis. Ruby est enfermée le jour de ses dix ans. Commence alors pour elle une vie d’enfer….

Tout d’abord, je n’ai pas trop aimé les premières lignes, en particulier car à ce moment, Ruby a dix ans. Et du coup, je croyais que ça allait être comme ça pendant tout le roman. Mais non, et j’ai été un peu frustrée car je comprenais pas le début, mais ça c’est vite arrangé. Je ne sais pas trop quoi dire du personnage de Ruby, parce que même si elle n’est pas du tout désagréable, j’ai du mal à trouver les mots qui peuvent la décrire. On ne connaît pas du tout son pouvoir au début, et ça me frustrait mais à un point ! Liam, quand a lui, est, comment dire ? Parfait. Je l’ai tout de suite adoré. Ainsi que Zu et Choubs, que j’ai trouvé très touchant, chacun dans leur registre. Ils apportaient vraiment de la fraîcheur au roman qui est quand même assez sombre. J’ai beaucoup de mal à m’y reconnaître au début, quand Ruby les rencontre, avec leurs surnoms, parce qu’elle disait toujours qu’il y avait trois personnages, mais avec les surnoms, je croyais qu’il y en avait six !

large (4)

Quelle aventure ! Quant au personnage de Clancy, je suis tombée sous son charme mais après son revirement, je ne savais plus quoi penser, bravo à l’auteure d’ailleurs ! 

Bien sûr, la romance n’est pas mise de côté mais elle m’a particulièrement touchée, elle se développe progressivement, sans se précipiter, pour ma plus grande joie ! L’intrigue a toujours des revirements, et on ne voit pas passer le temps.

Et bien sûr, la fin, elle m’a prise aux tripes. Waouh. J’ai hâte de lire le tome 2 !!

En résumé, un tome que j’ai adoré, en particulier pour son univers complexe, ses personnages tous différents que j’ai juste beaucoup aimé, ainsi que pour la romance qui m’a donné des papillons  dans le ventre !

5etoiles

 

Insurgent : le premier casting !

Selon Divergentfansfrance,  le premier casting d’Insurgent est Octavia Spencer, et jouera le rôle de Johanna,  la meneuse des Fraternels. Perso, je ne la voyais pas du tout, mais alors PAS du tout comme ça ! Bon après,  on verra bien, ce n’est pas la première fois que Divergent me surprend avec les choix des acteurs mais qui finalement sont parfaits !

image

Interview de Dee Shulman

Dans le post anniversaire, je vous parlais d’une surprise, et bien la voilà ! Il y a quelques mois, à l’occasion de ma lecture de Parallon de Dee Shulman, je l’avais contactée et avait pu lui poser quelques questions. Encore un grand merci à elle ! J’ai laissé les questions en anglais et j’ai rajouté le français, n’hésitez pas à corriger ma traduction dans les commentaires ! 

 

Image

 

 

1) Hello Dee ! Thanks you so much for this interview, I’m very happy. For people who don’t know you yet, can you introduce yourself ? 

1)Bonjour Dee ! Merci beaucoup pour cette interview, je suis vraiment heureuse. Pour les personnes qui ne vous connaissents pas, pouvez-vous vous présenter ?

When I left school, I studied English at York University and Illustration at Harrow School of Art, then started life as an illustrator, designing book jackets, illustrating for magazines and storyboarding music videos. I used to write stories all the time when I was a kid, but I stopped around the time I did my GCSEs, and didn’t start again until I had children of my own.  My first (picture) books were mostly about my children and their friends. But despite a diet of sherbet fountains and gummy bears they insisted on growing up, so my characters had to grow up with them. I’ve now written and/or illustrated over 50 books which have been translated into many languages, including Japanese, Chinese, Italian, Spanish, German, Turkish, Serbian, Portuguese, French, Hebrew, Polish, Welsh, Dutch, Russian and Finnish – though I have no idea how accurately!

Quand j’ai quitté l’école, j’ai étudié l’anglais à l’Université de York et l’illustatrion à Harrow School of Art, et j’ai commencé ma vie comme illustratrice, dessinant des couvertures de livres, illustrants pour des magazines et écrivant des scénarios de clips vidéos. J’avais l’habitude d’écrire tout le temps des histoires quand j’étais enfant, mais j’ai arrêté à peu près quand j’ai fait mes GSCE, et je n’ai jamais recommencé avant d’avoir mes propres enfants. Mon premier livre (illustré) était sur mes enfants et leurs amis, mais malgré une alimentation de fontaines de poudre et d’ours en guimauve ils ont insisté pour grandir, et mes personnages pour grandir avec. J’ai désormais écrit et/ou illustré près de 50 livres qui ont été traduits dans beaucoup de langues, incluant le japonais, le chinois, l’italien, l’espagnol, l’allemand, le turque, le serbe, le portuguais, le français, l’hébreu, le polonais, le welsh, le russe et le finois – bien que je n’ai aucune idée précisément du pourquoi.


2) Can you make us a summary about Fever ?

2) Pouvez-vous nous faire un résumé de Parallon ?


AD 2012 – Eva’s life is spiralling out of control. Can she find sanctuary at St Magdalene’s School for the Exceptionally Gifted? Just two things stand in her way… her reckless curiosity, and the arrival of a strangely mesmerising new boy…
 AD 152 – Seth is a celebrated young gladiator. He has extraordinary control over the fight… until a girl walks into the arena, and fatefully shatters his concentration…
Fever is the epic, spellbinding story of a love tested by cruelty, devastating injury and … death. Can such a love survive when worlds collide and time itself is threatened?

2012 – La vie d’Eva est hors de contrôle. Pourra-t-elle trouver la paix à l’école St Magdalene pour les surdoués ? Seulement deux choses restent dans son chemin : son imprudente curiosité, et l’arrivée d’un étrange et fascinant nouveau garçon…

152 – Seth est un célèbre et jeune gladiateur. Il contrôlait totalement le combat… jusqu’à ce qu’une fille arrive dans l’arène, et capture sa concentration…

Parallon est l’épique, splendide histoire d’un amour testé par cruauté, dévasté, et… la mort. Un tel amour peut-il survivre quand deux mondes entrent en collision et que leur temps est menacé ?

3) Where the universe of Parallon (the place) come from ? Where did you get your idea ?

3) D’où vous viens l’idée de l’univers de Parallon (l’endroit du livre) ? Où avez-vous trouvé cette idée ?

The idea of Parallon evolved… And I don’t want to talk about it too much because it might spoil the third book!

L’idée de Parallon s’est développée… et je ne veux pas trop en parler car ça pourrait spoiler le troisième tome !


4) Did you get inspired by some close people for your characters ?

4) Avez-vous été inspirée par certains de vos proches pour vos personnages ?

Most of the characters have some features of people I know, but I would say my daughter was definitely the inspiration for Eva – though actually as I started writing I think she is much closer to Astrid in personality. 

La plupart des personnages sont inspirés par des personnes que je connais, mais je dirai que ma fille était définitivement mon inspiration pour Eva – bien qu’actuellement que j’ai commencé à écrire je pense qu’elle est plus proche de la personnalité d’Astrid.


5) Wich scene did you really like to wrote ? What is your favorite moment in Fever ?

5) Quelle scene avez-vous vraiment aimé écrire ? Quel est votre passage préféré dans Parallon ?

Its very  hard to say – especially as I am still so full of the third book. I really enjoyed writing the first Seth scene… With Matthias in the arena. 

C’est vraiment dur à dire – surtout que suis toujours à fond sur le troisième livre, mais j’ai adoré écrire les premières scènes avec Seth. Ma scène préférée est avec Matthias dans l’arène.


6) Have you got a special place to write or to get some inspiration ?

6) Avez-vous un endroit spécial pour écrire ou pour trouver de l’inspiration ?

I mostly write in my studio or on the train. But I honestly get some of my best ideas in the shower. Sometimes in dreams too.

La plupart du temps j’écris dans mon studio ou dans le train. Mais honnêtement quelques unes de mes meilleures idées me sont venues dans la douche, ou parfois dans des rêves aussi.


7) If you could change one scene in Fever, wich one would it be and why ? 

7) Si vous pouviez changer une scène dans Parallon, la quelle serait-ce et pourquoi ?

A part of me really wanted to let Eva and Seth escape Cassius! 

Une part de moi voulait vraiment qu’Eva et Seth échappent à Cassius !


8) What was the harder thing to write ? 

8) Quelle était la chose la plus dure à écrire ?

The torture scenes

Les scènes de tortures.


9) If you could return back to one period of the History, wich one would it be and why ? 

9) Si vous pouviez retourner dans un période de l’Histoire, laquelle serait-ce et pourquoi ?

Renaissance Florence … Or 1900s Paris  – the art movements were astonishing during those times.

La Renaissance à Florence… ou dans les années 1900 à Paris – les mouvements d’arts étaient étonnants pendant ces époques.


10) I think you like to read. Wich books do you read, who are you favorites authors ? What do you recommend to your readers ?

10) Je pense que vous aimez lire. Quels livres lisez-vous, quels sont vos auteurs favoris ? Que recommendez-vous à vos lecteurs ?

Teens/YA 
The Divergent Series, Veronica Roth– I havent read the third book yet – but I loved books 1 & 2
Hunger Games, Susanne Collins

Maus 1 & ll by Art Spiegelman
    
The Chrysalids John Wyndham
    
Brave New World by Aldous Huxley
    
1984 by George Orwell
    
The Gormanghast Trilogy by Mervyn Peake

La trilogie Divergent de Veronica Roth – je n’ai pas encore lu le troisième livre – mais j’ai adoré les deux premiers tomes. Hunger Games de Suzanne Collins. Maus I & II de Art Spiegelman, The Chrysalids de John Wyndham, Brave New World de Aldous Huxley, 1984 de George Orwell et La trilogie Gormanghast de Mervyn Peake.


11) When you don’t write or when you don’t read, what do you do ? 

11) Quand vous n’écrivez pas ou que vous ne lisez pas, que faites vous ?

Gym, draw, paint, visit art galleries, movies, rock & jazz gigs, theatre, travel

De la gym, je dessine et je visite des galeries d’arts, je regarde des films, j’écoute du rock et des gigues de jazz, je vais au théâtre et je voyage.


12) Do you often met fans in the street ?

12) Croisez-vous souvent des fans dans la rue ?

No – not unless I’m doing an event. Writers aren’t really very obvious! Which is probably a VERY good thing!

Non – pas assez pour en faire un événement. Les écrivains ne sont pas vraiment connus ! Ce qui est probablement une TRES bonne chose !


13) Do you like to meet fans ? What do you think of your fans ?

13) Aimez-vous rencontrer vos fans ? Qu’est-ce que vous pensez d’eux ?

Yes I love to meet people who read my books. Its one of the loveliest things about being a writer

Oui, j’adore rencontrer des gens qui lisent mes livres, c’est l’une des meilleures choses en tant qu’écrivain.


14) We are going to finish the interview with a last big question : have you something to say to your fans or to people who are going to read this interview ?

14) Je vais finir l’interview avec une grosse question : avez-vous quelque chose à dire à vos fans ou aux personnes qui vont lire cette interview ?

I really  hope you enjoy reading the Parallon book as much as I enjoyed writing them. And if you do enjoy them, check out some of the books I’ve recommended above. They are all great reads!

J’espère vraiment que vous allez aimer la saga Parallon autant que j’ai aimé l’écrire. Et si c’est le cas, lisez les livres que j’ai recommandé plus haut. Ce sont tous de bonnes lectures !


15) The interview is finished. Thanks you so much for spend time to answer my questions, it was really nice ! Thanks you again, and I hope we’ll be in touch soon !

15)L’interview est finie. Merci beaucoup d’avoir passé du temps à répondre à mes questions, c’était génial ! Merci encore, j’espère vous revoir bientôt !

Lovely to meet you Dawn Shadow Hunter!
🙂

C’était sympa de te rencontrer Dawn Shadow Hunter !

🙂

 

S’il vous plaît, si vous prenez cette interview, merci de mettre un lien vers le blog et de créditer ! 

J’espère que ça vous aura plû ! 

 

Happy Birthday Dawn Shadow Hunter !

Happy Birthday to you…

Happy Birthday to you…

Happy Birthday to youu…

Happy Birthday to you Dawn Shadow Hunter !

Image

 

Et oui ! Aujourd’hui est un jour spécial pour moi (non, ce n’est pas mon anniversaire). C’est l’anniversaire du blog ! Ca fait déjà un an que j’ai publié ma première chronique, et regardez le chemin parcouru ! Je suis tellement heureuse de fêter les un an de mon blog… je pensais ne jamais le faire ! Y’a beaucoup de fois où j’ai voulu abandonner l’aventure, faute de pas avoir assez de temps, d’avoir échappé de peu aux autorités d’au-dessus… Mais non, je suis bien là. J’ai passé une année merveilleuse avec mon blog. Déjà, j’en suis fière. Parce qu’il est quand même pas mal, non ?;)

J’ai aussi fait de très belle rencontres. Je dois dire merci à Alaska de Shailene Woodley Daily pour m’avoir le graphisme de mon bouton, et d’avoir été aussi sympa avec moi… Merci à tous ceux que j’ai rencontré pendant cette dernière année… ils se reconnaîtront.

Pendant cette année, j’ai découvert de super livres, comme quelques déceptions, et c’est ça qui m’a motivé à faire mon blog. Pouvoir partager ce que je pense. C’est génial. J’ai aussi vécu l’aventure Divergent via mon blog, ainsi que celle de Hunger Games, et je ne compte pas m’arrêter là !

Il n’y a pas un jour sans que je pense au chemin que j’ai fait. Au début, je savais à peine me servir de WordPress, maintenant je sais un peu mieux ! Et c’est la même chose dans le monde livresque. Malheureusement, je n’ai encore jamais eu l’occasion d’aller à des salons, ou des avants-première de films, mais j’espère pouvoir le faire un jour !

 

Il y a une chose que je tiens à vous dire :

 Image

Je ne sais pas trop quoi dire d’autre, à part que c’était une année merveilleuse, que je suis franchement fière d’être arrivée là… à si ! Dans une heure ou deux, je vais mettre une surprise sur le blog !

 

A bientôt, et merci pour votre fidélité ou votre passage !

 

Dawn Shadow Hunter

 

Dualed, T1, Elsie Chapman

Couverture Dualed, tome 1

Auteur : Elsie Chapman

 

Titre : Dualed

 

Tome : 1

 

Série : Dualed

 

Editeur : Lumen

 

Format : Normal

 

Pages : 347

 

Prix : 15 €

 

Catégories : Dystopie – Romance – Jumeau

 

Résumé : Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son alter ego, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi. West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

 

Mon avis : Depuis quelques temps déjà, j’avais très envie de lire Dualed. Alors qu’en j’ai eu l’occasion de l’acheter, je n’est pas hésité ! J’ai passé un agréable moment avec cette petite dystopie qui possède un univers riche, mais qui a quand même quelques problèmes…

Dans un monde futur, dans la ville fortifiée de Kersh, tous les citoyens entre 10 et 20 sont susceptibles d’êtres « activés », c’est-à-dire qu’ils sont susceptibles de recevoir la mission de leur vie : tuer leur jumeau qui a été élevé dans cette même ville mais dans une autre famille, avec un autre entourage. Ils ont un mois pour le faire, et si au bout de 30 jours ils n’ont pas tué leur jumeau, ils implosent littéralement. West Grayer est une jeune fille comme les autres, qui attend d’être activée. Seulement, toute sa famille est déjà morte, et il ne lui reste plus que Chord, le meilleur ami de son frère récemment décédé. Quand elle devient une Activée, elle va tout faire pour empêcher Chord de la protéger pour qu’il ne meure pas…

J’ai trouvé que c’était au début, assez dur de se sentir proche de West, parce qu’elle ne nous livrait pas vraiment ses sentiments, il fallait un peu les deviner. Ca se sent dès le début qu’elle est amoureuse de Chord, mais elle refuse tout amour.

 

Image

 Une fois activée, et ça m’a énervée, elle qui était si prête, se décide à fuir. Franchement. J’aurai pû lui coller des baffes.. J’ai adoré les personnages de Chord et de Dess, un petit activé que West va renconter. Ils étaient mignons, et Dess vraiment touchant. Pourtant, Elsie Chapman n’aborde pas les personnages plus que ça, et c’est justement cela que je reproche au roman : ne rester que dans les grandes lignes. L’univers est riche, complexe mais encore une fois, on ne connaît que la surface de cette société future. J’aurais aimé qu’elle creuse encore un peu plus ! Une fois ces petits détails passés, on entre dans la grande bataille : le compte à rebours approche de la fin. Et alors là ! Juste génial. Bourré d’action toutes les pages, Le thême du livre c’est vraiment « Être proie ou prédateur ». Il devient impossible de décrocher !

Et bien sûr, on a la petite touche romance du livre qui apporte de la légèreté et j’espère vraiment que ça va être développé dans le tome 2 !

En résumé,  un très bon livre dystopique malgré quelques petits détails pas assez approfondis à mon goût.

 

Note : Image  

Delirium, T3, Lauren Oliver

Image

Auteur : Lauren Oliver

 

Titre : Requiem

 

Tome : 3

 

Série : Delirium

 

Editeur : Hachette Jeunesse / Black Moon

 

Format : Normal

 

Pages : 414

 

Prix : 16 €

 

Catégories : Dystopie – Romance – Rébellion

 

Résumé : Alex est revenu. Le premier amour de Lena n’est pas mort. Mais il a changé. Les mois de torture, la lutte de chaque jour dans une nature hostile, la menace qui pèse sur la résistance plus grande que jamais : Alex n’est plus le même. Hana non plus. Hana qui a été opérée. Hana qui va se marier. Hana qui doute. Imaginez qu’on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ?

 

Mon avis : Delirium est l’une de mes sagas préférées, notamment le premier tome qui avait été un véritable coup de foudre avec son univers que j’avais adoré littéralement. Après un tome 2 à la hauteur du premier mais pourtant bien différent, j’attendais avec impatience de pouvoir lire ce troisième tome pour avoir enfin les réponses à mes questions. Pourtant, j’en suis ressortie assez mitigée…

Pourtant, j’ai passé un excellent moment avec ce roman. L’intrigue reprend peu de temps après la fin du tome précédent. Alex est revenu, mais il n’est désormais plus pareil. Il hante Lena jour et nuit, et pourtant, refuse tout contact avec elle. Lena est troublée, mais elle doit s’occuper de la résistance et sauver le pays.

Franchement, ce tome comporte très peu d’action et quand on arrive dans les vingt dernières pages je me demandais toujours comment l’auteur allait réussir à résoudre tous les problèmes en l’espace de quelques pages… On ne retrouve que très peu ce pourquoi les résistants se battent : l’amour. Le triangle amoureux entre Lena, Julian et Alex est laissé de côté au profit des émotions de Lena concernant les choses qui se passent autour d’elle. Je l’ai trouvée plus forte, plus déterminée et pourtant si fragile, et elle essaye de faire de son mieux pour supporter les trahisons et les décisions. Les autres personnages restent égaux à eux-mêmes, et c’est ça que j’ai aussi aimé. Mais on ne sait pas trop quoi penser d’Alex, lui qui était si amoureux de Lena, et qui préfère regarder le sol qu’elle. C’était un peu bizarre, mais plaisant.

D’un autre côté, nous avons Hana, ancienne meilleure amie de Lena et pour qui semble se dessiner un aspect radieux, au bras du nouveau maire de la ville de Portland, Fred Hargrove. Mais très vite, elle va se rendre compte qu’il existe un côté bien sombre à toute son histoire… Je ne vais pas trop m’attarder dessus car j’ai trouvé que les chapitres du point de vue d’Hana n’étaient pas inutiles mais n’apportaient rien au récit. De plus, je l’ai trouvé vraiment changée, je sais bien que c’est à cause de son Protocole mais fini l’Hana joviale et séduisante du premier tome, elle n’est plus que froideur et résignation.

Le gros point troublant est bien sûr la fin. Je suis extrêmement déçue par la tournure des choses. Il n’y a pas de vrai fin ! Aucun problème n’est résolu, on ne sait pas si la guerre est finie, si tel ou tel personnage et vraiment mort… J’ai une vague impression de non-fini sur la langue, et c’est dommage car il entachera ma mémoire quand à cette belle trilogie.  

En résumé, je suis assez mitigée par cette lecture mais surtout à cause de la fin, sinon les personnages étaient adorables et j’ai adoré Lena dans ce tome. C’est malheureusement déjà the end d’une belle saga !

 

Note : 4/5

Insaisissable, T3, Tahereh Mafi

Coup de coeur

 

Image

 

Auteur : Tahereh Mafi

 

Titre : Ne m’abandonne pas

 

Tome : 3

 

Série : Insaisissable

 

Editeur : Michel LAFON

 

Format : Normal

 

Pages : 398

 

Prix : 16.95 €

 

Catégories : Dystopie – Romance – Pouvoirs

Résumé : Le point Oméga a été détruit sur ordre du Commandant suprême. La rebéllion est écrasée et Juliette ignore si ses amis, mais surtout Adam, ont survécu. Prête à tout pour les venger et renverser la dictature du Rétablissement, elle fait appel à son ennemi de toujours : Warner. Tout oppose le commandant du secteur 45, envoûtant et impitoyable, et la jeune femme. Mais ils ne peuvent agir l’un sans l’autre, la survie de leur monde agonisant en dépend. En unissant leurs pouvoirs, et grâce au soutien d’alliés innatendus, ils espèrent ravier l’espoir. Un espoir qui ressurgit dans le cœur de Juliette lorsqu’elle entrevoie une humanité cachée chez Warner… Un espoir qui fait naître en elle un désir interdit.

 

Mon avis : Insaisissable est l’une des sagas que j’adore, et qui ont une place particulière dans mon cœur. Après ma découverte des deux premiers tomes en avril 2013, et qui avaient été un coup de foudre pour le premier tome, Ne me touche pas, et un coup de cœur pour le deuxième tome, Ne m’échappe pas, j’avais lu la nouvelle sur Warner, Ne me résiste pas, qui m’avait fait aimé le personnage encore plus que dans les deux premiers tomes. Je n’ai vraiment pas été déçue par ce dernier tome qui clos avec brillance cette trilogie.

L’intrigue reprend directement après les événements du deuxième tome. Je n’ai eu aucun mal à me souvenir des personnages secondaires, de l’intrigue précédente, etc… J’ai trouvé que le début du roman, jusqu’à environ la moitié du livre, était assez lent, avec presque pas d’action. Donc ceux qui attendent ce dernier tome pour avoir de l’action, vous serez déçus ! Heureusement, ce n’était pas mon cas vu que j’attendais avec impatience le dénouement du triangle amoureux… ❤ Franchement, même si je m’en doutais énormément beaucoup, je suis vraiment heureuse qu’elle ai fini avec celui que je voulais !!

A la fin du tome 2, Juliette à l’air de se prendre une bonne claque qui lui remet les idées en place et désormais, elle veut passer à l’action, ne plus se cacher et pleurer sur son sort. J’ai adoré cette Juliette forte, totalement changée de la Juliette pleurnicharde du deuxième tome. Elle prend enfin les choses en mains, et c’est pour le mieux. Évidemment, Juliette n’est pas la seule à changer radicalement de côté. Warner devient complètement le contraire de ce qu’il était, du moins en partie quand il est avec Juliette. Il est franchement juste parfait comme ça. Torturé, mais parfait. Lentement, des fissures se voient dans son armure impitoyable et Juliette arrive à en faire quelqu’un de bien. Adam, quant à lui, m’a plus qu’irritée pendant ce dernier tome. Maboule, débile, méchant comme pas deux. Déjà qu’il n’avait pas trop ma préférence mais alors là… J’aurais pu le baffer. J’ai a-d-o-r-é Kenji dans cet opus, je ne souviens pas avoir autant ri avant ! Juste bien détendre l’ambiance quand il faut… Moi aussi je veux un ami comme ça ! James aussi, il est adorable !

La fin est un petit peu rapide, mais j’ai eu peur pour Juliette et Kenji plus d’une fois…

En résumé, j’ai adoré ce troisième et dernier tome qui conclut l’une de mes sagas préférées. Tout était réuni pour une lecture agréable et touchante.

 

Note : 5/5 

 

In My Mailbox (27)

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Image

Source : La bibliothèque de Lilie !

Retrouvez tous les IMM français sur Lire ou Mourir !
 
Bonjour tout le monde ! Cette semaine est riche en livres vu que je viens d’acheter Dualed T1 de Elsie Chapman. Et j’ai aussi trouvé le Teen Vogue Avril 2014 avec Shailene Woodley en couverture !!