La Légion de la colombe noire, T1, Kami Garcia

Coup de cœur

Image 

Auteur : Kami Garcia

 

Titre : La Légion de la colombe noire

 

Tome : 1

 

Série : La Légion

 

Editeur : Hachette Jeunesse (Black Moon)

 

Format : Normal

 

Pages : 351

 

Prix : 18

 

Catégories : Romance – Paranormal – Esprits vengeurs

 

Résumé : Je ne croyais pas aux démons. Jusqu’à aujourd’hui.

La Légion de la colombe noire est une société secrète. Très secrète. Sa raison d’être : lutter contre les forces du Mal. Chacun de ses membres a sa spécialité : protection, combat, fabrication d’armes, détection des activités paranormales. Moi, Kennedy Waters, je n’ai aucun talent. Éliminer les esprits vengeurs, chasser les revenants ? Je ne sais rien faire de tout cela. Pourtant, mes nouveaux amis, Alara, Priest, et les jumeaux, Lukas et Jared, sont persuadés du contraire. Ils en sont sûrs : je suis la cinquième membre de la Légion. Et Andras, le démon qui a tué ma mère et tenté de me supprimer, le pense également. La preuve : il est à mes trousses. Alors je vais les aider. Je n’ai pas le choix. 

 

Mon avis : Premier tome de Kami Garcia en tant qu’écrivain pour son propre compte (elle a écrit la saga des lunes avec Margaret Stohl), elle inscrit son histoire dans le paranormal, avec des éléments forts. N’ayant lu qu’un seul avis dessus avant et ce dernier n’étant pas du tout positif, j’avais vraiment peur du résultat, surtout que Margaret Stohl, avec son roman Icônes, m’avait déçue parce que je n’avais pas aimé plus que ça son premier jet. Mais séparons Kami de Margaret, et vous verrez que ça donne un super truc !

Kennedy Waters est une fille plus que banale. Mais quand elle retrouve sa mère morte, un soir alors qu’elle revient d’une soirée cinéma, toute sa vie s’en retrouve changée. L’esprit d’une fille vient pour essayer de la tuer quand deux jumeaux arrivent pour la sauver. Kennedy découvre alors l’existence de La Légion de la colombe noire, mais aussi des démons… qui sont à ses trousses.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, qui réunit tous les éléments YA. De la romance (mais pas à vomir), de l’action, et une héroïne attachante, ainsi que des jumeaux craquants :). Kennedy est une de ces  héroïnes qui deviennent de plus en fortes au fur et à mesure que le roman avance, et qui ne se laissent pas marcher sur les pieds. Elle doit affronter des démons, mais aussi le fait qu’elle soit cataloguée disparue dans tout le pays, et donc sur tous les écrans de TV, ce qui va donner une petite scène comique dans le bouquin. Lukas et Jared, même s’ils se ressemblent physiquement, ne sont pas tout à fait les mêmes niveaux caractères – heureusement que Kami Garcia n’est pas tombée dans le prototype du jumeau maléfique et du bon jumeau, même si ça peux arriver dans le tome suivant – et j’ai tout de suite eu mon coup de cœur pour Jared. Je ne révèle rien quand à la situation amoureuse des trois personnages, mais bon →:). Voilà ! Alara et Priest, les deux autres membres de la Légion, sont juste géniaux ! Drôles, humains… bref, un petit coup de cœur pour eux aussi !

L’intrigue est très bien menée, avec quelques éléments de surprises (mais pas tant que ça), et avec constamment de l’action. Certains passages sont  franchement glaçants et j’ai eu du mal à m’endormir le soir après l’avoir lu… Mais chut… ! A partir des dix derniers chapitres, il m’était devenu impossible de lâcher ne serait-ce qu’une seule seconde ce bouquin. On pris dans l’action, dévorant les pages. Et la fin !! A, je veux la suite, maintenant !!

En résumé, j’ai adoré le premier tome solo de Kami Garcia. Tous les éléments étaient bien imbriqués ensemble, tout était cohérent et j’ai eu un véritable coup de cœur pour les personnages tous plus haut en couleurs les uns que les autres. Un  bon petit livre à lire en l’espace de quelques heures !

 

Extrait  Le temps qu’il revienne avec la clé, Priest avait persuadé Alara d’aller voir la chambre. Mais quand Lukas nous a ouvert la porte rose, il s’est figé.

-Tu vas peut-être changer d’avis…

La chambre était entièrement décorée du même rose atroce que la porte.

-Plutôt dormir au treizième étage, a martelé Alara.

Priest l’a prise en main :

-T’inquiète. Je te protègerai contre cette couleur maléfique.

 

Ma note : 5/5

Les Chasseurs d’Âmes, T3, Alyson Noël

Image

Auteur : Alyson Noël

Titre : Mystique

Tome : 3

Série : Les Chasseurs d’Âmes

Editeur : Michel LAFON

Format : Normal

Pages : 364

Prix : 15.15 €

Catégories : Jeunes adultes – Destin – Romance

Résumé : Daire Santos est morte. Cade, le plus maléfique des Richter, l’a tuée. Pourtant, la jeune femme se réveille subitement dans le monde Supérieur et découvre à son chevet Axel, un être de lumière qui l’a arrachée aux ténèbres et la retient prisonnière. Mais Daire doit rejoindre le monde des vivants à tout prix. Car elle seule, la dernière Chasseusse d’âmes, peut empêcher la réalisation d’une prophétie apocalyptique et sauver ceux qu’elle aime. Pour cela, elle devra affronter les plus effroyables adversaires : la vindicative Phyre et son père, Suriel, un redoutable illuminé que rien n’effraie. 

Mon avis : Un peu moins d’un an après ma découverte du premier tome qui avait été un véritable « presque-coup-de-coeur », j’ai lu le troisième et avant dernier tome de la saga Les Chasseurs d’Âmes. Je l’ai plus aimé que le deuxième tome mais quand même moins que le premier. 

Dans ce tome, qui reprend juste après les événements du deuxième, on retrouve Daire, plus blessée et confuse que jamais. Elle ne sait pas si elle doit croire Axel, celui qui l’a ramenée d’entre les morts. Est-il son sauveur ou son kidnappeur ? De son côté, Dace est mourrant dans une dimension éloignée du monde Intermédiaire, avec comme seul souhait celui de mourir. 

Niveau personnage, j’ai A-D-O-R-E celui d’Axel, même si on ne le vois pas beaucoup dans ce livre, ce qui est vraiment dommage, et j’espérais vraiment qu’il ne soit pas juste un personnage de « passage ». On ne sait vraiment pas quoi penser de lui, un peu comme Patch au début de Hush, hush. J’espère vraiment qu’il aura un avenir dans le dernier tome ! Daire m’a beaucoup moins exaspérée cette fois-ci, même si je ne m’identifie pas à elle, et dans ce tome on la suit surtout elle. Dace ne m’a fais ni chaud ni froid, de même que Cade que je trouve bien trop futile et qui pour moi ne fais pas assez crédible en méchant de service. Les autres personnages sont un peu ternes, sauf Xotichl que j’aime toujours autant ! 

Il faut absolument que j’aborde les deux-trois points négatifs du roman. Premièrement, il y a quelques petites incohérences, notamment au début du roman : Daire peut à peine tenir debut toute seule mais quand elle arrive à s’enfuir elle court comme un lapin… Deuxièmement, la romance entre Daire et Dace, je la trouve vraiment niaise, c’est en gros « Bienvenue dans le pays des Bisounours ! ». Et enfin, il y a une scène dans laquelle Daire est face à une estrade et Cade est derrière elle, mais non, elle n’a pas idée de faire attention T_T

Coup de projo sur la fin, mais sans aucun spoiler : Mamma Mia ! J’ai failli pleurer, en plus tout s’explique enfin ! Et je remarque que Noël a le don de faire oublier des petits détails en les cachant avec des plus gros qui finalement ne sont pas si importants ! 

Mais sinon, j’adore surtout cette série grâce à son univers chamane. J’adore l’histoire des animaux totems, avec la symbolique à la fin du livre, et j’adore aussi les tranches et les 4e de couvertures des livres. Et j’aime beaucoup aussi les police d’écriture du titre ! 

En résumé, j’ai bien aimé ce tome,et j’ai adoré replonger dans un univers familier mais qui arrive à me surprendre, malgré quelques défauts. De nouveaux personnages intéressants et des éléments qui sont à développer dans le dernier tome ! J’ai hâte de savoir comment Enchantment va finir ! 

Note : 3.5/5