The Hunger Games : L’Embrasement (Critique)

Coup de coeur

Image

Réalisateur : Francis Lawrence

Origine : Etats-Unis

Distribution : 

Jennifer Lawrence : Katniss Everdeen

Josh Hutcherson : Peeta Mellark

Liam Hemsworth : Gale Hawthorne

Woody Harrelson : Haymitch Abernathy

Lenny Kravitz : Cinna

Elizabeth Banks : Effie Trinket

Donald Sutherland : Président Snow

Sam Clafin : Finnick Odair

Willow Shields : Primrose Everdeen

Durée : 2H26 min

Date de sortie en France : 27 novembre 2013

Synopsis : Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark.
Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais…

Mon avis : Quand je suis sortie de la salle, je me suis dis : 

Ce film est un chef d’oeuvre.

Mais, waouh ! Je n’ai pas de mot pour décrire à quel point j’ai adoré ce film. Magnifique. Poignant. Bref, l’avis, c’est maintenant, et il va y avoir du lourd ! 

Image

Première partie : La Tournée de la Victoire

Je vais diviser cette critique en plusieurs parties, pour que je puisse bien détailler mon avis, et pour que ce soit bien clair, propre. Le film commence sur un magnifique plan de la forêt du District Douze. Et tant que fan de Twilight, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer la similitude entre les deux films (Breaking Dawn Part 2 et Catching Fire). Mais arrêtons là nos ressemblances. On retrouve Katniss, près du lac, à l’affut. Je ne peux même pas vous dire à quel point la scène est magnifique, avec la nature gelée et notre héroïne qui s’y fond. Ensuite, voilà, plusieurs choses arrivent (dont entre le baiser de Gale et Katniss grr). Le village des vainqueurs n’est pas du tout comme je me l’imaginais dans ma tête lors de ma lecture de Hunger Games 2. Mais j’avoue que le peu de temps qu’y passe Katniss m’a convaincue. J’ai adoré ce moment avec les caméras, Katniss, Peeta et Caesar Flickerman. C’était juste magique *-* Et ça m’a brisé le coeur quand Peeta dit à Katniss que ça ne sert plus à rien de jouer les amoureux transis devant les caméras si ils se parlent à peine dans la vraie vie. Puis vient la flagellation de Gale. En soi, ce n’est pas si horrible que ça « visuellement » mais ce que j’ai trouvé vraiment horrible c’était le fait que le Pacificateur ait la trace du sang qui a giclé sur sa tenue immaculée. J’ai bien compris que c’était fait exprès mais beurk quand même.

Image

Vient enfin le fameux moment de la Tournée de la Victoire. Je l’attendais vraiment, et bien je n’ai pas été déçue. J’avais envie de pleurer quand je voyais la mère de Rue, ses frères et soeurs, et quand Katniss a eu son coup de speed et nous a fait une impro ! 

Panem aujourd’hui.

Panem demain.

Panem toujours.

J’avoue que même moi je n’y croyais pas, à son discours, à Katniss. 

Et enfin, le moment de l’annonce des Jeux de l’Expiation.

Image

Deuxième partie : Les Jeux de l’Expiation

J’ai failli pleurer quand Effie appelle Katniss, pour leur « Moisson ». Son regard était si bouleversant ! L’autre chose de la part d’Effie qui m’a touchée, c’était son idée de former une vraie équipe, avec chacun leur symbole en or <3. Et nous rencontrons enfin Finnick ! Finnick le guerrier, l’amoureux transi, le fier. Et franchement, je ne le trouvais pas plus beau que ça sur les affiches. Mais le voir en mouvement, qui parle, et bien je vous assure que mon opinion a changé. En fait, il est trop sexy, presque (presque hein) autant que Peeta.  

Image

Do you want a sugarcub ?

Je crois que c’est pendant cette partie, pendant les interviews, que j’ai le plus résisté pour ne pas pleurer. Mais c’était juste… je n’ai aucun mot. Vraiment. J’ai été submergée par les émotions des anciens vainqueurs, forcés de revenir au combat. J’ai ris avec les insultes bippées de Johanna, j’ai pleuré avec le discours de Finnick :   

My love… you have my heart. For all eternity.. and.. if… If I die in that arena.. My last thought would be of your lips. 

Le deuxième moment, et franchement, je ne m’y attendais pas du tout !, (en plus j’avais oublié que ça se passait aussi dans le livre), c’était quand tous les tributs se sont pris par la main. C’était incroyable. Les costumes étaient tous plus magnifiques les uns que les autres. La bombe-annonce de Peeta. Le public qui part en cris. Le noir se fait. Les Jeux sont maintenus. 

Et alors, nous avons une scène que je pourrais JAMAIS oublier. Celle de l’ascensceur. Mais j’ai rigolé tout le temps. Le regard de Katniss avait aussi du regard de Jen dedans, c’était à mourrir de rire ! D’ailleurs, le gars derrière moi était exactement comme moi ! Une scène M-E-M-O-R-A-B-L-E ! XD 

10-9-8-7-6-5-4-3-2-1. Let The Quarter Quell beggin ! 

Image

Troisième partie : Tick Tock, This is a Clock

C’est la partie que je redoutais le plus. Et oui, je ne peux pas regarder des scènes de batailles, parce que je sais pas, j’y arrive pas. Et ayant demandé à des connaissances si c’était violent, elle m’on répondu que oui. Et bien je n’ai même pas trouvé. J’ai même regardé le seule et unique bataille. A la corne d’abondance. Bref, passons. Le décor est vraiment bien travaillé, il est perfectionné, les effets spéciaux, je n’en parle même pas ! Le pire du pire du pire, c’était pendant l’engrenage des secondes, j’ai cru que j’allais mourrir tellement j’étais impatiente et fébrile !! Je tremblais, mes jambes en particulier. Et j’ai fait un bond d’au moins 30 mètres quand Katniss dit à Peeta d’enlever sa main doucement et que le singe crie et manque de la lui mordre ! Le petit moment Everlark sur la plage était trop romantique ! 

– No one needs me. (Peeta)

– I do. I need you. (Katniss)

L’arène a été ma partie préférée, sincèrement les graphiques sont merveilleux (je sais je me répète XD), l’action est un peu plus présente par rapport au début, les machinations du Capitole pour tuer Katniss, Peeta et les autres survivants, l’arène-horloge, la fin… J’avais complètement oublié comment ils allaient tous sortir de l’arène, j’en étais d’ailleurs très contente ! Et je dois remercier l’équipe visuelle pour leur travail à coupé le souffle lors de ce moment magique. Katniss, soulevée par la nacelle de l’hovercraft, au dessus de la jungle en feu, je n’avais plus de voix. Vraiment, vraiment magnifique.

 

Dernière partie : Et le reste alors ?

Je dois absolument terminer cette longue critique sur le jeu des acteurs. Jennifer est la seule à l’écran. Elle brille par son jeu, par son intelligence, par son caractère. Elle est vraiment excellente en tant qu’actrice, elle mérite son Oscar, elle reste humble, humaine, et incarne une Katniss désabusée, hantée par ses précédents Jeux, et le tout à merveille. Or le défi n’est pas facile, celui de jouer une jeune fille traumatisée, combative, agressive et douce à la fois, féroce, amicale, incroyablement proche de sa soeur. Et aussi un grand bravo à Josh, qui incarne un Peeta parfaitement, brisé par la peur de voir mourir la fille qu’il aime et qui pourtant, malgré ses efforts, ne l’aime pas en retour, et qui souffre en silence, qui accepte de devoir être juste ami avec elle. Il est aussi traumatisé que Katniss, mais garde sa souffrance en lui, souffre mais sans se plaindre. Je n’ai bien sûr pas besoin de vous dire à quel point Josh est sexy, magnifique, enfin bref, tous les adjectifs mélioratifs qui existent sur cette planète… lol. Liam joue à merveille le rôle du Rebelle, prêt à se sacrifier pour sauver la peau des plus faibles, qui n’hésite pas à exprimer ses opinions, surtout quand au fait qu’il aime Katniss. Gale correspond totalement au physique de Liam, grand, costaux, pouvant être doux et dur en même temps. Ensuite, bravo à tout le reste du cast, qui jouent avec une grandeur d’âme et toute une palette d’émotion… Je pense notamment à Sam, Jena, Donald, qui est un acteur fabuleux. Un dernier petit comparatif : Katniss sur la table à la fin, m’a fait tiquer, ça ressemblait encore une fois énormément à la fin de Breaking Dawn part. 1 ! Et un tout petit coup de gueule : mais c’est quoi cette VF pour Johanna ! 

Image

Le mot de la fin

Un énorme à mon papa qui a bien voulu m’emmener et voir Hunger Games 2 avec moi. Un grand merci pour tous les acteurs, le réalisateur qui a su si bien ramener le livre à un film qui restera longtemps gravé dans ma mémoire. Merci à tous ceux qui ont fait de ce film un vrai chef-d’oeuvre. Et enfin, merci à ceux qui liront cet article jusqu’au parce qu’il est long, ne sert pas à grand-chose, qui dit tout le temps la même chose et qui pourtant est vague, mais je vous jure que j’ai fait de mon mieux ! 

Dawn Shadow Hunter

En exclusivité, le logo officiel de Mockingjay ! (Il est apparu à la fin du film)

Image