Dualed, T1, Elsie Chapman

Couverture Dualed, tome 1

Auteur : Elsie Chapman

 

Titre : Dualed

 

Tome : 1

 

Série : Dualed

 

Editeur : Lumen

 

Format : Normal

 

Pages : 347

 

Prix : 15 €

 

Catégories : Dystopie – Romance – Jumeau

 

Résumé : Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son alter ego, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi. West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

 

Mon avis : Depuis quelques temps déjà, j’avais très envie de lire Dualed. Alors qu’en j’ai eu l’occasion de l’acheter, je n’est pas hésité ! J’ai passé un agréable moment avec cette petite dystopie qui possède un univers riche, mais qui a quand même quelques problèmes…

Dans un monde futur, dans la ville fortifiée de Kersh, tous les citoyens entre 10 et 20 sont susceptibles d’êtres « activés », c’est-à-dire qu’ils sont susceptibles de recevoir la mission de leur vie : tuer leur jumeau qui a été élevé dans cette même ville mais dans une autre famille, avec un autre entourage. Ils ont un mois pour le faire, et si au bout de 30 jours ils n’ont pas tué leur jumeau, ils implosent littéralement. West Grayer est une jeune fille comme les autres, qui attend d’être activée. Seulement, toute sa famille est déjà morte, et il ne lui reste plus que Chord, le meilleur ami de son frère récemment décédé. Quand elle devient une Activée, elle va tout faire pour empêcher Chord de la protéger pour qu’il ne meure pas…

J’ai trouvé que c’était au début, assez dur de se sentir proche de West, parce qu’elle ne nous livrait pas vraiment ses sentiments, il fallait un peu les deviner. Ca se sent dès le début qu’elle est amoureuse de Chord, mais elle refuse tout amour.

 

Image

 Une fois activée, et ça m’a énervée, elle qui était si prête, se décide à fuir. Franchement. J’aurai pû lui coller des baffes.. J’ai adoré les personnages de Chord et de Dess, un petit activé que West va renconter. Ils étaient mignons, et Dess vraiment touchant. Pourtant, Elsie Chapman n’aborde pas les personnages plus que ça, et c’est justement cela que je reproche au roman : ne rester que dans les grandes lignes. L’univers est riche, complexe mais encore une fois, on ne connaît que la surface de cette société future. J’aurais aimé qu’elle creuse encore un peu plus ! Une fois ces petits détails passés, on entre dans la grande bataille : le compte à rebours approche de la fin. Et alors là ! Juste génial. Bourré d’action toutes les pages, Le thême du livre c’est vraiment « Être proie ou prédateur ». Il devient impossible de décrocher !

Et bien sûr, on a la petite touche romance du livre qui apporte de la légèreté et j’espère vraiment que ça va être développé dans le tome 2 !

En résumé,  un très bon livre dystopique malgré quelques petits détails pas assez approfondis à mon goût.

 

Note : Image  

Publicités

Delirium, T1, Lauren Oliver

Coup de cœur

 

 
Image  

 Auteur : Lauren Oliver

Titre : Delirium 

Tome : 1 

Série : Delirium 

Editeur : Le Livre de Poche Jeunesse / Black Moon (Hachette Jeunesse) 

Format : Poche 

Pages : 452 

Prix : 7.90 € 

Catégories : Romance – Dystopie – Rébellion

Résumé : Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. A dix-huit ans, tous les jeunes sont soumis au « Protocole » et subissent une opération du cerveau : aussi, aucun risque qu’ils tombent amoureux, ne se laissent guider par les sentiments. A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena se sent prête. Sans imaginer qu’une rencontre va tout faire basculer.

Mon avis : Oh là là, quelque petite merveille ce livre ! C’est déjà la deuxième fois que je le lis et j’ai été encore plus bouleversée qu’à ma première lecture ! C’est peu dire !

Lena vit dans un monde futur où tomber amoureux est considéré comme un crime. Parfait petit mouton de la société, Lena attend avec impatience ses dix-huit ans pour ne plus courir aucun risque d’être « infectée » par le delirium. Mais un jour, elle va rencontrer le bel Alex, un garçon qui cache bien son jeu…

Dans ce livre, j’ai tout adoré. Les personnages, les lieux, l’histoire en elle-même est remarquable. Merci beaucoup à Lauren Oliver d’avoir écrit cette perle. Le livre m’a même donné envie de vivre dans ce monde répressif ! Je vais commencer par la grande myriade de personnages qui sont tous mieux les uns que les autres. Lena est la fille type que le Gouvernement veut avoir dans son pays : elle respecte à la lettre Le Livre des Trois S, ne remet jamais en cause le gouvernement et n’a jamais de problème. Mais quand arrive l’Évaluation (qui va ensuite vous donner un choix entre plusieurs maris), toutes les réponses concoctées par sa tante et elle-même vont partir en fumée… Déjà là, on sait que Lena ne va pas par la suite rester sans rien faire. Heureusement pour elles, des Sympathisants (opposants au régime) et des Invalides (vivant en dehors des frontières définies et que le gouvernement veut garder comme un « mythe ») vont profiter de ce jour-là pour lancer une opération qui va sauver la peau de Lena… Je vous laisse découvrir la suite en lisant le livre ! Parlons maintenant d’Alex… Alex qui pendant la majeure partie du livre nous embrouille en même temps qu’il le fait avec Lena. J’adore comment il est décrit dans le livre, il est tout simplement trop mignon quand il est avec Lena. Vous l’avez donc compris, je suis #TeamAlex !  Franchement, je ne peux pâs m’attarder plus que ça sur son personnage, il y a tellement de choses à dire que je préfère garder le minimum dans ma chronique ! Hana, la meilleure amie de Lena, est une goutte de fraîcheur dans l’univers étouffant de Portland. Elle est drôle et émouvante, et quelques fois, l’auteur fait tout pour nous faire penser qu’elle est une sorte de révolutionnaire. Le dernier personnage dont je vais vous parler est celui de Grace, la cousine de Lena. Elle est très… émouvante elle aussi, même si c’est dans un registre différent de celui d’Hana. J’ai particulièrement aimé le fait qu’elle aide Lena à s’enfuir.

L’histoire, quand à elle, est d’une perfection rare. Tous les détails sont cohérents, et le tout forme un ensemble que je qualifierais de poétique. Car c’est ce que j’ai ressenti en lisant ce livre : l’impression de lire un poème. La couverture y contribue d’ailleurs, mais je ne saurais pas expliquer pourquoi.

En résumé, et si vous n’avez pas lu en entier mon avis long de 3000Km, ce livre est une petite merveille que tous les adjectifs du monde ne sauraient qualifier. Tout le monde inventé par Lauren Oliver est merveilleux, et le sentiments de Lena sont décrits d’une façon qui nous fait vibrer… A lire d’urgence si ce n’est pas déjà fait !

Extrait : « Je t’aime. Souviens-toi. Ils ne peuvent pas nous enlever ça. »

Ma note : 5/5 Coup de cœur

 

Parallon, T1, Dee Shulman

Coup de coeur

Image

Auteur : Dee Shulman

Titre : Parallon

Tome : 1

Série : Parallon

Editeur : Robert Laffont 

Format : Normal

Pages : 488

Prix : 17,90 EUR

Catégories : Romance – Antiquité – Science – Gladiateurs – Pensionnat

Résumé : L’amour fou existe, il n’est pas de ce monde.
Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du XXIe siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir…
152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l’arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort.
2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu’un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais.
Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n’est pas de celles qu’on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel…
Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ?

Avis : Parallon est un livre qui traînait depuis septembre dans ma PAL. Pour finir avec ces livres qui y sont depuis longtemps, vu que je lis mes envies en priorité, j’ai décidé de mettre un ordre et d’être obligée de les lires dans ce fameux ordre. Et bien, je me suis déçue. Pourquoi ? Parce que je n’ai pas lu Parallon avant !

Parallon raconte deux histoires en décalé : celle d’Eva, adolescente rebelle mais ingénieuse du XXIe siècle et celle de Sethos Leontis, gladiateur de renom du Ier siècle après Jésus Christ. Tout les oppose mais pourtant, grâce ou à cause d’un étrange virus, nos deux héros vont bientôt êtres réunis, pour le meilleur… comme pour le pire.

Un conseil avant de vous lancez dans votre lecture : ne lisez surtout pas les avis des blogueurs/blogueuses. Si ce livre a autant traîné, c’est bien à cause des critiques que j’avais lu et qui dépeignaient de ce livre un très mauvais, avec quelques rares avis positifs. J’ai dévoré ce premier tome réussi de Dee Shulman. Ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman, c’est le double tableau qui se joue sous nos yeux : celui de l’Antiquité et celui de notre époque actuelle. Et évidemment, l’auteur ADORE couper les chapitres avec une fin insoutenable puis reprendre dans l’autre période, ce qui nous donne envie de passer des chapitres pour continuer ! Dans la première moitié et le début de la deuxième moitié du roman, l’intrigue ne subit pas de très grands bouleversements inattendus. Par contre vers la fin du récit, tellement de questions sans réponses se bousculaient dans ma tête ! J’espère pouvoir lire le tome 2 très rapidement pour avoir des réponses parce que ça va m’énerver pendant encore des jours lol ! Parallon (le lieu) m’a vraiment intriguée, et c’est à ce moment-là que j’ai vraiment plus du tout décroché de mon livre, c’était juste impossible.

Du côté des personnages, j’étais vraiment très contente aussi même si j’ai vraiment eu peur de tomber dans ces histoires de filles à problèmes, envoyées dans des pensionnats, avec le bad boy ténébreux et le gentil intello, (je pense à Nightschool de C.J. Daugherty dont je n’ai lu que le premier chapitre mais que je compte vraiment lire), enfin bref le schéma typique de la YA en ce moment.. Et bien pas du tout ! Sur ce coup là, j’ai vraiment été surprise. Eva est au début une personne je-m’en-foutiste mais en réalité, elle ne se sent pas bien avec son entourage et on ne peut pas dire que sa famille recomposée l’aide beaucoup. Quand elle tombe sur les inscriptions pour Sainte-Magdalen, elle n’hésite pas une seconde et tente sa chance. Qui aurait pû croire qu’elle serait acceptée ? On se rend vraiment compte de tout le mal d’Eva pour se fondre dans la masse, mais cela ne réussit pas. C’est une élève brillante, que dis-je ! un vrai prodige. Il y a même quelques fois où je ne comprenais plus trop de quoi elle parlait ! Je ne me suis pas trop identifiée à Eva, mais pourtant j’ai réussi à l’aimer, avec ses joies et ses peines, ses qualités et ses défauts. Seth est un gladiateur prêt à tout pour survivre, peu importe par quel moyen. Il n’abandonne pas, passe son temps à s’entraîner pour un jour ressortir vivant et libre de l’arène. Pourtant, le jour où il rencontre Livia, jeune fille d’une riche famille, il ne souhaite plus qu’une chose : pouvoir aimer Livia librement. Il se fait blesser dans l’arène, emporte le combat mais reste au porte de la mort quand un médecin Grec décide de l’envoyer soigner chez une puissante famille de Londinium, la famille de Livia. Pendant quelques temps, ils arrivent à se fréquenter sans attirer l’attention mais le mari de Livia le découvre et la tue, blessant mortellement Seth, qui se traîne vers sa caserne, et meurt, terrassé par une mystérieuse fièvre. Peu de temps après, Matthias, son ami, lui aussi contaminé, meurt à son tour. Seth est un guerrier fier, qui ne mourrait pour rien au monde. Je l’ai bien aimé surtout quand il était gladiateur. Quand à Matthias, pas plus que ça. Les autres personnages du récit sont tous différents, avec des caractères presque opposés quelques fois, et j’ai apprécié cette diversité qui nous donne une palette haute en couleur !

En résumé, un premier tome qui démarre sur les chapeaux de roues, avec une bonne trame, des personnages attachants, un univers addictif, un livre presque impossible à lâcher même si quelque fois les moments passés sous silence mon plutôt dérangée. J’hésitais entre le coup de coeur ou un bon roman mais finalement, je me suis dis que j’avais eu de bons moments avec ce livre que je devait le remercier (non, je ne suis pas folle ^^). J’attends la suite avec impatience !

Note : 5/5

     

In My Mailbox [15]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Image

Source : La bibliothèque de Lilie !

Retrouvez tous les IMM français sur Lire ou Mourir !
 
Re-bonjour tout le monde ! Je fais un IMM rapide pour l’achat aujourd’hui de Ma Vie selon Moi le tome 1 ! Et oui, même si je les ais déjà tous lu, j’ai décidé d’acheter le tome 1 et de commander les autres pour Noël ! Je tiens aussi à préciser que je vais du coup faire la critique du 1, etc dans l’ordre, donc je ferais la critique du tome 6 que j’ai fini tout à l’heure quand j’aurais relu tous les autres tomes.  
 
Image
 
 
Un dernier petit mot pour vous dire que je suis en train d’écrire ma critique de Nés à Minuit T4 mais que je mets du temps à cause de tous les devoirs, les interros, les révisions… Ne vous inquiétez pas trop ! ;-))
 
DSH

Divergent, T1 et T2, Veronica Roth

Coup de foudre ! 

Image

Auteur : Veronica Roth

Titre : Divergente

Tome : 1

Série : Divergent

Editeur : Nathan

Format : Grand format

Pages : 434

Prix : 16,50 EUR

Catégories : Divergence – Romance – Dystopie – Rébellion

Résumé : Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. A 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. 

Elle est Divergente.

Ce secret peut la sauver…

ou la tuer. 

Avis : Magnifique. Gigantesque. Parfait. Excellent. Qui donne des frissons. Sublime. Admirable. Brillant. Génial. Poignant. Dynamique. Un pur chef-d’oeuvre. Voilà comment décrire ce livre. C’est un livre qu’il est urgent de faire lire. 

Pour l’histoire, je ne vous résume rien, vous connaissez assez, on se concentre surtout sur la préparation de Tris. 

Ce livre est tout simplement mon plus gros coup de coeur avec Twilight (!). 

Les personnages, secondaires ou principaux, sont tous plus intéressants les uns que les autres. Tris, l’héroïne principale, est humaine. Je ne pouvais m’empêcher de voir le visage de Shailene Woodley (je vous l’accorde, elle est parfaite pour ce rôle), mais au bout d’un moment, je ne voyais plus personne à quel point je me confondais dans Tris. Elle courageuse, mais a peur de choses qui sont tout à fait normales, elle est loyale, mais ne pardonne pas. Quatre/Tobias, mais alors lui ! Même Warner d’Insaisissable et Edward de Twilight ne m’ont pas autant émerveillée ! Aaaaah, c’est mon plus gros coup de coeur masculin depuis le début je crois bien ! (et je ne vous parle même pas de Theo James, qui l’incarne dans le film). La petite bande des transferts : Christina (c’est simple, je l’adore !), Will (personnage très sympathique), Al (ça ma attristée le tour que ça a pris…), Peter (grrr, lui je le déteste), Molly & Drew (exactement comme Peter), et tous les autres, sont originaux et tous différents, tout comme les natifs Audacieux, Uriah & Zeke, Marlene, Lynn (je l’ai beaucoup aimée !), Shauna, et le reste… Eric, alors lui, je le tuerais bien de mes propres mains (je n’aurai qu’à attendre le second tome dans ce cas !). Variés, addictifs, hauts en couleurs, ce sont l’un des plus gros points forts du roman.

L’intrigue, c’est le deuxième point : on pense aller droit dans le mur, et bien non, Veronica Roth nous fait changer de cap juste avant ! De très bon retournements de situations, certains plus faciles à trouver que d’autres, auquels on ne s’attend pas du tout ou un petit peu quand même, surtout quand à l’identité des personnages.

Troisème point : la romance. J’ai cru que j’allais mourir tellement Tobias & Tris me faisaient fondre ! C’est juste trop mignon, c’est prenant, c’est réel. 

 

Et enfin, le dernier point, c’est l’univers complexe construit par Veronica. J’avoue avoir eu du mal dans les quatre premiers chapitres, le temps de m’habituer, mais après ça, c’était vraiment facile de suivre la progression de Tris dans son histoire.  

J’ai quand même trouvé que l’action hyper présente avance vraiment vite, ce qui n’était pas pour me déplaire ! 

Mes passages préférés dans le livre, je dirais sans hésiter, celui de l tyrolienne au dessus de Chicago, et tous les moments Tris&Tobias ! 

En résumé, ce livre est une vraie bombe, qui va exploser avec encore plus d’ampleur lors de la sortie du film, que j’attends avec une grande impatience ! Tout est réussi : les personnages en particulier, auquel on peut s’identifier très facilement. 

Note 6/5

En lisière de ma vision, j’entrevois Quatre qui ouvre la porte et sort. Il faut croire que ce combat n’est pas assez intéressant pour lui. Ou alors, il est allé voir ce qui fait tourner la salle comme une toupie. Bonne idée. Je me le demande aussi.

 

______________________________________________________________________________________

Coup de coeur

Image

Auteur : Veronica Roth

Titre : Divergent (Insurgent en VO)

Tome : 2

Série : Divergent

Editeur : Nathan

Format :  Grand format

Pages : 463

Prix : 16,50 EUR

Catégories : Divergence – Romance – Dystopie – Rébellion

Résumé : Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs. Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est Divergente. Plus que tout autre autre, elle doit choisir son camp. Et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être.

Avis : L’intérêt de faire d’une chronique deux coups, c’est de ne pas avoir a tout réexpliquer et de pouvoir (en tout cas pour moi) les points que j’ai le plus appréciés ou au contraire pas aimé du tout. Donc, pour les personnages, l’intrigue, etc… vous pouvez lire la critique du tome 1 qui est juste au-dessus, mon avis est presque le même…

…sauf par rapport à Tris. Mais qu’est-ce qu’elle m’a agacée dans ce second tome ! Ça doit être le seul point négatif de ce livre, et c’est bien dommage, sinon, ça aurait été le coup de foudre. Elle m’a énervée au plus haut point. Je comprends qu’après les événements de la fin du premier tome, elle soit sur les nerfs, mais pas la peine d’agir sur des coups de têtes comme ça ! Et franchement, j’ai carrément trouvé qu’à certains elle se contredisait. Ah, vous ne pouvez même pas savoir à quel point elle m’a frustrée parce que sans son caractère de cochon, le livre aurait été aussi parfait que le premier ! Mais bon, un point négatif pour un positif.

Dans ce second tome, il est hors de question de se reposer. La guerre fait rage, il y a des morts (pour lesquelles j’étais très tristes ou au contraire pas du tout), du sang, de la violence gratuite, de la simulation, bref, un cocktail explosif très réussi ! 

Et je jure que pendant les 463 pages que dure ce magnifique livre (sans compter sur l’intrigue insoutenable !!), j’ai eu très peur pour le couple Tobias/Tris. Grande fan de leur relation, je me suis mordue les points de frustration lors de leurs disputes ! J’ai frôlé la crise cardiaque à plusieurs reprises (je rigole un peu quand même !). Mais je vous assure que quand Veronica décide de les réunir, elle nous donne des moments intenses et ils sont plus que jamais amoureux !

Et en fin, la fin. Les éléments s’enchaînent. Et les traîtres (pas prévus !) et les faux-vrais espions avec. Mais le pire, ce sont les quatre dernière pages. Comment ne pas acheter le dernier tome ? 

En résumé, malgré une héroïne quelquefois écervelée, le livre reste dans la lignée du premier en nous offrant nouveaux personnages à profusion, intrigue à n’en plus finir et une fin remarquable qui ne donne qu’une envie : acheter la suite !
Note : 4,5/5
 

-Quatre ! crié-je

Qu’est-ce que j’ai à appeler un chiffre ? Ah oui, c’est son nom.

 

Coeur Cerise, T1, Cathy Cassidy

coeur_cerise_t1

Coup de ♥ 

Auteur : Cathy Cassidy

Titre : Coeur Cerise

Tome : 1

Série : Les Filles au Chocolat 

Éditeur : Nathan

Format : Grand Format

Pages : 278

Prix : 13.78 EUR

Catégorie : Nouvelle Famille – Romance – Roulotte

Résumé : 5 soeurs craquantes, 5 histoires à croquer

Je m’appelle : Cherry Costello

Mon âge : 13 ans

Je suis : secrète, débordante d’imagination

Mon style : jeans skinny, tee-shirt à motifs japonais

J’aime : les fleurs de cerisier, les roulottes de gitans

Je rêve : d’être acceptée par mes quatre nouvelles demi-soeurs

Mon problème : je suis amoureuse du petit-copain de ma demi-soeur…

 

Mon avis : Déjà, mention spéciale à la couverture alléchante, fraîche, et girly ♥ 

J’ai reçu ce livre pour mon anniversaire. Donc, les remerciements : merci Margaux, pour m’avoir offert ces deux premier tomes ! Merci aux éditions Nathan pour cette découverte pétillante ! 

Cherry a beaucoup d’imagination et ce depuis son enfance. Tromatisée par la mort de sa mère quand elle avait 4 ans, elle a tendance à enjoliver les choses. Un peu trop ? Que faire quand elle arrive dans sa nouvelle famille ? Se taire au risque d’en faire trop ?

J’ai énormément aimé ce premier opus des filles au chocolat. C’est frait, c’est pimpant, c’est girly, c’est adorable ♥ 

Pour tous ceux qui pensent à un petit livre bien mais sans plus, vous vous trompez ! 

J’ai été charmée par les personnages, l’univers. C’est un livre simple, qui se lit sans prise de tête pour une bonne lecture un après-midi à la plage. Ca se finit vite, et je n’avais pas envie de refermer ce livre ! 

Les personnages sont très attachants, et j’ai bien aimé Shay, Skye, Coco pour son côté fofolle et Honey. Je trouve tellement compréhensible sa douleur et du coup sa méchanceté ! Cherry est très agréable. 

En résumé, un premier tome tout en beauté pour cette série que j’adore déjà ! 

Body Finder, T1, Kimberly Derting

body_finder_t1

Coup de ♥

Attention, quelques spoilers ! 

Auteur : Kimberly Derting

Titre : Body Finder
Tome : 1
Série : Body Finder

Éditeur : PKJ
Format : Grand Format
Pages : 285
Prix : 15.11 EUR 
Catégorie : Jeunes adultes – Romance – Disparitions – Tueur – Pouvoirs
Résumé : Depuis toute petite, Violet Ambrose, 16 ans, a un don étrange : elle parvient à repérer les cadavres d’oiseaux abandonnés par son chat. Mais ce secret prend une toute autre ampleur lorsqu’un tueur en série sème la terreur dans la ville. Chaque jour, les esprits des jeunes filles qu’il a enlevées viennent hanter Violet. De plus en plus troublée, elle mène son enquête et se rapproche du tueur… jusqu’à devenir sa proie. 

Mon avis : Depuis cette lecture, j’en suis encore toute retournée ! C’est un livre excellent, passionnant, qui m’a fait oublier le reste le temps (trop court !) d’un après-midi. 

Quand j’ai commencé le prologue, je savais d’avance que j’allais adorer ce livre. Tout y était : l’ambiance, les personnages, les mots… Et je ne me suis pas trompée. Un très gros coup de coeur, et surtout un très grand merci à PKJ pour nous faire partager l’univers merveilleux qu’a inventé Kimberly. Et je la remercie bien évidemment 🙂 

Je ne vais pas m’attarder sur l’histoire, tout est dans le résumé ^^ 

A propos des personnages : Violet a un don, mais qu’elle considère vraiment comme une malédiction. J’ai franchement adoré Violet. Elle est naturelle, discrète, amoureuse transie, et bien sûr, elle a peur. Peur de ne pas être à la hauteur contre Lizzie, peur de n’être pas plus que la meilleure amie de Jay, peur du tueur qui la veut, elle et pas une autre. 

Jay est trop mignon ♥ Je ne vois pas ce que je pourrai rajouter de plus sur lui. 

Les adultes, quant à eux, sont très bien aussi ! 

Niveau intrigue : Une intrigue plus que palpitante, horrible, qui ne faiblit jamais. Il n’y vraiment que un moment que je me suis dit : « Bande de débiles ! Pourquoi, mais POURQUOI vous la laissez toute seule, alors qu’elle ne doit pas rester une seule minute toute seule ?!? » Raah, je me suis énervée là ! Lol ^^ 

En résumé, à lire de toute urgence ! 

La Cité des Ténèbres, T1, Cassandra Clare

ATTENTION : SPOILERS !

la_cite_des_tenebres_t1
Auteur : Cassandra Clare
Titre : La Coupe Mortelle
Tome : 1
Série : La Cité des Ténèbres

Éditeur : PKJ
Format : Grand Format
Pages : 570
Prix : 17.15 EUR 
Catégorie : Jeunes adultes – Romance – Disparition – Monde caché – Pouvoirs
Résumé : Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre.Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup!
Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.
Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerrre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres…Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Mon avis : Ca fesait quelques temps que ce livre m’appelait… Et bien, je ne le regrette en rien ! Ce livre est fascinant, déroutant ! Cassandra Clare a une plume… wouah ! 

Clary voit le plus beau gars de la soirée tuer un autre garçon. Et c’est tout son monde qui en est renversé… Sa mère est enlevée, et Clary se rend compte que les apparences sont plus que trompeuses. 

Déjà, je tiens à dire merci pour PKJ et C.C pour cette découverte. CC a créér un univers bien à elle et qui nous enchante à son tour ♥ 

Les personnages sont justes tellement différents les uns des autres ! Je ne pensais pas autant apprécier le torturé Jace… :3 

En revanche, je n’ai pas trop aimé Clary. Elle est, sur les bords, un peu cruche, même si elle sait très bien se débrouiller. Alec & Isa, quand à eux, sont bien réels. Simon, quant à lui, et le bon ami prêt à tout. Les personnages sont vraiment attachants ! 

Parlons de l’intrique : c’est si irritant ! On croit savoir, et en fait, bah non. On s’est totalement (ou presque !) trompés. 

Quant à apprendre que Valentin est l’ex de la mère de Clary, ce qui en fait son père (j’avais deviné) mais que Jace, ou bien devrais-je dire Jonathan est son frère ! Grr…. 

La fin est rebondissante, nous sommes emportés de l’avant, sans pouvoir s’arrêter, ni reprendre son souffle, jusqu’au dernier point. 

En résumé : Lisez-le ! 

En + Le film sortira en octobre en France. 

Élixir, T1, Hilary Duff

elixir_hilary_duff

Auteur : Hilary Duff
Titre : Élixir
Tome : 1
Série : Élixir
Éditeur : Michel LAFON

Format : Grand Format 
Pages : 325
Prix : 15.95 EUR 
Catégorie : Jeunes adultes – Triangle amoureux – Disparition – Élixir
Résumé : Alors qu’il enquêtait sur un mystérieux élixir, le père de Clea disparaît soudainement. Anéantie, la jeune fille se réfugie dans une passion qui l’anime depuis toujours : la photographie. Quand elle rentre du carnaval de Rio avec son meilleur ami, elle fait une inquiétante découverte : les photos qu’elle prend depuis son plus jeune âge laissent apparaître la silhouette d’un étrange inconnu.
Le jour où le destin l’amène à croiser le chemin de ce jeune homme, elle est troublée par la puissante attirance qu’elle ressent pour lui. Ensemble, ils décident de lever le voile sur la disparition du père de Clea, tentant de percer le secret, vieux de plusieurs siècles, de leurs liens si intenses…
Pris au piège dans un dangereux triangle amoureux, ils sont condamnés à parcourir le temps pour démêler les zones obscures de leur passé, sauver leurs vies présentes… et futures.

Mon avis : Je ne vais pas m’attarder sur ce livre ni le décrire, car tout est dit dans le résumé. 

Autant j’ai eu du mal à commencer ce premier tome, autant quand j’ai été lancée c’était parti. Pourtant, l’intrigue n’est pas vraiment là, et tout se déroule trop facilement… Cependant, j’ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Ben, qui doit aimer Clea dans l’ombre. Cette dernière m’a laissé de marbre. Sage, quant à lui, m’a paru pas assez exploité, alors qu’il a un bon potentiel. Tout se déroule trop vite, sans éléments qui se raccrochent les uns aux autres.

En résumé, malgré ses défauts de premier livre d’un auteur, il reste une bonne lecture et je lirai la suite si elle sort un jour. 

The Lying Game, T1, Tu es moi, Sara Shepard

the_lying_game_t1_offre_decouverte

Auteur : Sara Shepard

Titre : Tu es moi
Tome : 1
Série : The Lying Game
Éditeur : Fleuve Noir / Territoires
Format : Grand Format 

Pages : 352
Prix : 9,90 EUR  (Prix découverte)
Catégorie : Jeunes adultes – Secrets – Soeurs jumelles – Suspence
Résumé : Deux jumelles que tout sépare.
                 Une disparition mystérieuse. 
                 Un jeu diabolique et dangereux.  
                 Qui pourra en sortir indemne ?

Mon avis : The Lying Game raconte l’histoire de deux adolescentes totalement opposées. Emma, bientôt 18 ans, parcourt depuis sa plus jeune enfance les maisons d’accueuil : sa mère l’a abandonnée. Habituée à vivre dans la misère, la traitrîse et sans bien personnel, elle est tout l’inverse de Sutton, qui bien qu’elle aussi séparée de sa mère à la naissance, grandit dans un cadre paradisiaque : voiture de luxe, parents aimants, fêtes géantes toute l’année, populaire au lycée, le petit ami idéal… Quand le « frère d’accueil » d’Emma lui montre on la voit, elle, en train de se faire étrangler, rien ne va plus : Emma a une jumelle qu’elle doit à tout prix retrouver. Entre messages de manaces, agressions, trahisons, amitié et amour, Emma va-t-elle se perdre dans son rôle ou bien au contraire triompher ? 

On reconnait bien ici le style de Sara Shepard, auteur des Menteuses, qui a inspiré la série TV Pretty Little Liars. Suspense à n’en plus finir, coups bas, à chaque chapitres des indices qui se révèlent utiles ou inutiles, des noms de chapitres ironiques, et surtout, une fin qui laisse sur sa faim.

L’ambiance générale du livre est assez sombre depuis qu’Emma découvre la vérité au sujet de sa jumelle, et le devient de plus en plus a mesure que la dernière page arrive. On a l’impression qu’au moindre faux pas, un piano va nous tomber dessus pour nous écraser. J’ai été prise dans Le Jeu du Mensonge, et impossible de lâcher le livre.

Emma est vraiment la pauvre fille par excellence vu son passé. Cependant, je trouve qu’elle ne s’en sort pas mal par rapport à son changement d’identité soudain. Se retrouver d’un ghetto à un palais, ça n’arrive pas à tout le monde. Sutton quand à elle est la vrai peste du lycée. Elle n’hésite pas à blesser des gens ou faire de mauvaises blagues entre amies comme par exemple : « Je me noie ! » ou que les autres l’étranglent ! Ses amies Char et Mad ainsi que sa soeur Laurel sont elles aussi des pestes. Garrett, est le prototype même du lycéen populaire, capitaine de l’équipe de football de l’équipe, au charme ravageur, et il le sait et n’hésite pas à l’utiliser. Ethan est serviable et gentil, c’est un autre personnage que j’ai apprécié.

En résumé Ce livre était une bonne lecture et je lirai la suite quand j’en aurai l’occasion ; cette série n’est pas en première priorité. =)